Vue sur un labyrinthe blanc en 3D

Moderniser les SI traditionnels et faire des économies

Les anciens systèmes informatiques constituent toujours une part importante de l’informatique de l’entreprise. Les opérations doivent tout simplement être mises à jour

Consolider, merger, continuer à exploiter l’existant

Et même si on aimerait bien que cela soit le cas, il n’est pas toujours possible de ne pas gérer une infrastructure informatique existante et de la déplacer dans le Cloud. Il existe toujours un besoin de poursuivre l’exploitation de l’informatique traditionnelle, mais aussi de la moderniser. Beaucoup d’entreprises souhaitent réduire, migrer et historiser leur stock de données. Et certaines entreprises conservent leur infrastructure informatique et cherchent seulement un espace sécurisé pour leur data center.


Nous aimerions en savoir plus sur votre projet !

Nos experts sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions concernant la planification, la mise en œuvre et l’entretien de votre projet de digitalisation. N’hésitez pas à nous contacter ! 

Equipe de cyber défense et pare-feu

Même si tout parle en faveur du Cloud et que de plus en plus d’entreprises souhaitent utiliser les services de Cloud sous leurs diverses formes : que faire des anciens systèmes critiques et des grandes quantités de données qui ont été accumulées ? Au plus tard lors de la migration vers les nouvelles applications, lors d’un changement de système ou après des fusions, les entreprises doivent archiver et historiser les données. Une tâche ingrate, mais qui offre la possibilité de se séparer d’anciennes données, d’améliorer la qualité des données encore nécessaires et de les garder accessibles en cas de besoin.

Cela n’est pas différent avec l’informatique traditionnelle. Elle continue à jouer un rôle important dans l’informatique. Car tout ce qui doit aller dans le Cloud n’est pas facilement transféré dans le Cloud. Cependant, il est tout à fait possible de moderniser l’informatique traditionnelle et de réduire les coûts. Par exemple avec un transfert des données existantes dans un data center exploité de manière classique. Sur la durée, les entreprises ne peuvent ignorer qu’il est de plus en plus difficile pour elles de trouver des administrateurs disposant des connaissances spécialisées nécessaires.

Et au final, il y a tout simplement des raisons de vouloir continuer à exploiter son propre data center. Mais doit-il impérativement se trouver dans les locaux de l’entreprise ? Pour des raisons de sécurité et de respect de la réglementation, il y a de bonnes raisons de mettre ses serveurs dans un data center exploité par des professionnels. L’exploitation des serveurs peut continuer à se faire par ses propres administrateurs informatiques.

Magazine clients BEST PRACTICE

Quatre piliers stratégiques pour une transformation numérique réussie : Digital, Connectivity, Cloud & Infrastructure et Security.