T-Systems-Claim-Logo
Rechercher
Femme avec des lunettes de soleil devant un soleil couchant, regardant des immeubles de bureau

Cloud souverain : la souveraineté numérique de l’Europe

La souveraineté numérique est de plus en plus présente dans le débat public. Mais... de quoi parle-t-on ?

Vite, tous au cloud public ! Certes… mais comment ?

Commerciaux qui traversent la ville au lever du jour

Le cloud public change la donne, et la grande majorité des entreprises européennes en ont bien conscience. C’est ce que démontrent les stratégies actuelles en matière de transformation numérique et notamment de Cloud First. Le potentiel de flexibilisation et de réactivité dans un environnement de plus en plus dynamisé sont incontestablement élevés. Cependant, recourir au cloud veut aussi dire être confronté à la planification, le conseil et la préparation. Ces aspects sont très importants dans le déploiement des offres cloud. Par ailleurs, la capacité d’investissement dépend du secteur, certaines industries ont plus de facilités à y investir.

Cloud et conformité

En Europe, la protection des données sensibles est absolument prioritaire. Si bien qu’elle est encadrée par des lois et institutions. Les banques, assurances ou encore la santé et le secteur public doivent ainsi relever d’énormes défis pour être compliant dans le cloud. Ces difficultés s’ajoutent à celles de la planification et la préparation, naturellement. 

Les clouds souverains sont là pour vous sauver

Les entreprises font rapidement face à un dilemme, tant elles savent qu’elles ont besoin des technologies numériques comme le cloud pour soutenir leur développement commercial et leur compétitivité à l’échelle internationale. En même temps, leur application implique une énorme charge de travail, quitte à perdre en flexibilité et en simplicité. Un cloud souverain a vocation à résoudre ce dilemme, même pour les entreprises issues de secteurs moins régulés.

Qu’est-ce que la souveraineté dans le cloud ?

La souveraineté numérique implique tout d’abord un contrôle suprême, qui se reflète dans de nombreux aspects.

Souveraineté des données

Le détenteur de données doit être certain du contrôle qu’il exerce sur celles-ci. Elles ne seront pas manipulées, supprimées, copiées ou consultées dans le cloud par des tiers non autorisés (y compris, et surtout, par l’opérateur du cloud). La souveraineté des données signifie par ailleurs que le chiffrement des informations se fasse hors de la plateforme du cloud ou que les codes de chiffrement soient administrés par le biais d’un Key Management externe au cloud.

Souveraineté organisationnelle ou opérationnelle

Le client doit pouvoir se fier au fait que le fournisseur de services cloud développe l’infrastructure technique du cloud de sorte que les adaptations de la plateforme ne compromettent pas le principe de souveraineté. En clair, la portance d’avenir ainsi que l’entière performance de la plateforme doivent être garanties. En même temps, il convient aussi de prévenir l’accès par des tiers non habilités via des fonctions intrinsèques de la plateforme.

Souveraineté logicielle

Principe le plus important du cloud souverain : éviter que vos clients tombent dans la dépendance. Les applications et les services doivent par conséquent pouvoir migrer à tout moment et simplement vers n’importe quelle autre infrastructure informatique (y compris en interne).

Prochain arrêt : cloud souverain

Vue aérienne sur une foule avec nuage

La voie vers la souveraineté numérique suppose un certain nombre de principes.

Outre le principe classique de l’exploitation interne ou du cloud privé, il existe également des clouds publics tels que Google Cloud, Azure et AWS qui sont dotés de services Add-On afin d’en garantir la conformité. De tels projets renvoient entre autres au rôle important que jouent la conception des contrats et l’intégration de partenaires fiables et expérimentés dans les services de gestion, les fondements juridiques internationaux comme le RGPD, mais aussi les dispositions de conformité françaises spécifiques aux secteurs.

GAIA-X, l’initiative européenne pour la souveraineté numérique, travaille en revanche en direction d’une solution fondamentale au profit de toutes les entreprises européennes. Le projet GAIA-X pose les bases pour permettre la réalisation de solutions souveraines en définissant tout d’abord les conditions. En principe, le cloud doit être sous contrôle européen, dans la mesure où il est construit et administré en Europe. L’exemple facile pour illustrer, Open Telekom Cloud.

Un coup de pouce pour la transformation numérique en Europe

Symbole de l’euro avec des codes binaires

Le cloud souverain devient donc un facteur de réussite de la numérisation de l’Europe. Car il supprime les obstacles régulateurs à l’emploi du cloud et confère aux entreprises européennes la sécurité d’un cloud « à emporter ». La disponibilité des clouds souverains va considérablement accélérer la mise en application de nombreuses initiatives numériques car elle neutralise les écueils en termes de conformité. Elle combine les attentes techniques envers le cloud grâce à sa capacité d’innovation et à une tranquillité d’esprit « all inclusive ».

Pionnier de la migration cloud

Comment mettre au jour le « Shadow IT » grâce à une analyse reposant sur des outils éprouvés, et ainsi s’orienter à travers la jungle des fournisseurs cloud et trouver la bonne voie de migration grâce à un conseil personnalisé.

La portée de la souveraineté

Comment le principe de souveraineté numérique permet de garantir l’échange de données et de conjuguer les efforts ? D’accélérer un lancement sur le marché et de contrôler la chaîne d’approvisionnement ? Le CTO Maximilian Ahrens de T-Systems et Hartmut Mueller, CTO et vice-président d’IT Technology et Cross Function chez Daimler, démontrent l’importance de la souveraineté à l’aide d’exemples.

(Vidéo en anglais)

Voyons la première étape.

Recourez aux avantages du cloud public sans pour autant renoncer à la sécurité des données et à la conformité aux dispositions légales. Commencez votre aventure digitale dès aujourd’hui !

Vers la souveraineté : mais que veut dire ce mot ?

Do you visit t-systems.com outside of France? Visit the local website for more information and offers for your country.