Symboles de WLAN dans un espace abstrait, zéros digitaux en avant et en arrière-plan.

Mises à jour logicielles mobiles pour les véhicules

La plupart des fonctions des véhicules sont aujourd’hui commandées par des logiciels. Découvrez comment les mises à jour Over-the-Air (OTA) réduisent les coûts et donnent naissance à de nouveaux modèles commerciaux.

Télécharger le livre blanc

Plus besoin de se rendre au garage

Les véhicules sont des ordinateurs sur roues dont les logiciels commandent les fonctions essentielles du véhicule. Avec plus de 100 millions de lignes de code, le défi est de maintenir le système à jour et d’installer de nouvelles fonctionnalités. Les mises à jour de sécurité régulières des micrologiciels et des logiciels sont donc absolument indispensables. Avec les mises à jour Over-the-Air, plus besoin d’amener les véhicules au garage.
 

Mises à jour logicielles Over-the-Air

Plusieurs traces lumineuses de voiture de nuit avec un panorama urbain

Les mises à jour logicielles automatiques via Internet sont standards pour les ordinateurs portables, les téléphones ou les téléviseurs depuis des années. Dans l’industrie automobile, elles sont encore assez rares. Le plus souvent, les propriétaires des véhicules sont invités à se rendre au garage pour installer des mises à jour. Il s’agit donc de mettre en œuvre des méthodes qui utilisent des interfaces sans fil comme le WLAN ou la téléphonie mobile. En 2012, les premières mises à jour sans fil qui concernaient majoritairement des fonctionnalités d’infodivertissement ont été effectuées. Aujourd’hui, certains constructeurs automobiles  exécutent régulièrement des mises à jour à distance. Ces dernières concernent toujours des systèmes de sécurité non sensibles, comme les cartes de navigation ou les modifications du système audio. Ce n’est que maintenant que la mise à jour logicielle des systèmes de sécurité ou de fonctions directement liées à la conduite s’impose lentement. À l’avenir, il est envisageable qu’un véhicule ne perde plus de valeur grâce aux nouvelles fonctionnalités que les constructeurs automobiles téléchargeront via l’OTA. Un atout pour les clients et les fournisseurs.

Modification des systèmes des véhicules

6,3

millions de véhicules en Allemagne auraient dû bénéficier d’une mise à jour logicielle en 2018.¹

546 actions de rappel

ont eu lieu rien qu’en Allemagne, en 2018.²

14,1%

de rappels en 2017 aux États-Unis concernaient la qualité défaillante du système électrique/de l’électronique.³

470 Mds

de dollars : le marché des logiciels et de l’électronique des véhicules automobiles atteindra cette valeur en 2030.⁴
Sources – ¹ https://www.handelsblatt.com/unternehmen/industrie/pkw-maengelreport-qualitaetsmaengel-bei-autos-nehmen-zu-3-7-millionen-rueckrufe-in-deutschland/24099466.html – ² https://www.kfz-rueckrufe.de/rueckruf-rekordjahr-2018/5279/ – ³ https://kbc-consultants.com/wp-content/uploads/KBC_Rueckruf_Reporting_2018_190701.pdf – ⁴ https://www.mckinsey.de/publikationen/2019-07-10-software-and-ee

Améliorer le taux de rappel

Au lieu de retourner à chaque fois chez le concessionnaire lorsqu’un constructeur automobile détecte un problème ou doit intégrer de nouvelles fonctions, les mises à jour OTA pourraient presque être faites en coulisse, sans que le propriétaire du véhicule n’ait à s’en préoccuper. Cela pourrait améliorer la sécurité des véhicules puisque certains clients ignorent même les actions de rappel cruciales.

Selon la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) aux États-Unis, seuls 62 pour cent des véhicules rappelés sont réparés, même lorsque les propriétaires ont été informés à plusieurs reprises. Les mises à jour Over-the-Air permettraient de supprimer ces problèmes et d’économiser des millions de dollars de frais de réparation. En outre, elles permettaient également de réaliser des améliorations et des modifications sur un véhicule, de l’adaptation de la boîte de vitesse jusqu’à l’optimisation de la puissance et du rendement énergétique.

Livre blanc : Services en ligne pour les véhicules

Découvrez comment la mise à jour OTA de véhicules réduit les coûts et donne naissance à de nouveaux modèles commerciaux.

Compétences de T-Systems pour les mises à jour OTA

  • Développement et mise à disposition d’une solution intelligente basée sur le réseau et indépendante du constructeur pour les mises à jour OTA qui sont intégrées dans des produits existants sur le marché
  • Mise à disposition de SLA de mises à jour de bout-en-bout, y compris fixation dynamique des prix
  • Prestations supplémentaires pour les constructeurs automobiles et les prestataires de mobilité

Économiser des frais, proposer de nouvelles fonctions

Aperçu d’un tableau de bord de voiture, des icônes digitaux apparaissent sur la console centrale et se déplacent dans l’espace.

L’ouragan Irma qui a sévi sur la côte ouest des États-Unis en 2017 a déjà montré à l’époque comment les constructeurs automobiles peuvent utiliser des mises à jour OTA. Ceux qui voulaient échapper à l’ouragan qui s’approchait dangereusement des côtes avec une Tesla ne pouvaient parcourir plus de 320 kilomètres environ avec une batterie entièrement chargée. C’est la raison pour laquelle Tesla a augmenté temporairement la capacité de la batterie grâce à une mise à jour OTA. Un service qui est habituellement disponible contre un supplément.     

La tendance vers une architecture du véhicule commandée via un logiciel et vers des fonctionnalités payantes à la demande accroissent l’importance de mises à jour et de correctifs à court terme, massifs ou ciblés de logiciels. À l’intérieur du véhicule, les appareils de commande (ECU, unité de commande électronique) y compris les systèmes d’infodivertissement sont concernés. 

Combler rapidement les failles de sécurité

Les mises à jour des appareils de commande comblent principalement les failles de sécurité, améliorent les performances et mettent à jour le système d’infodivertissement. Elles améliorent le confort et personnalisent l’utilisation des appareils. Cela permet non seulement d’économiser des dépenses mais aussi de générer des recettes puisque les propriétaires de véhicule peuvent acheter des applications payantes dans l’App store ou simplement les activer via l’interface OTA, comme le fait Tesla avec les capacités de batterie ou l’autopilote. 

Défis et avantages de l’OTA

  • Évolution vers des ordinateurs individuels, centraux, performants dans le véhicule
  • Plus grande focalisation sur les logiciels lors du développement du véhicule, requiert une vision différente des fonctionnalités du véhicule (véhicule/voiture défini(e) par logiciel)
  • Avec la voiture électrique et les fonctionnalités de conduite autonome, le nombre de mises à jour logicielles va continuer d’augmenter
  • Les volumes de données et la fréquence des mises à jour augmentent
  • Avec l’OTA, les logiciels peuvent être installés plus rapidement à grande échelle
  • Les frais de garage diminuent nettement
  • L’OTA permet d’installer plus rapidement de nouveaux services basés sur des logiciels et personnalisables (par ex. des cartes de navigation, Car2x)

Nous sommes ravis de vous accompagner dans votre projet !

Nos meilleurs experts sont à votre disposition et répondent à toutes vos questions concernant la planification, la mise en œuvre et l’entretien de votre projet de transformation numérique. N’hésitez pas à nous contacter !

Mises à jour Over-the-Air de T-Systems

  • L’Update Delivery Network Controller (UDNC) OTA est mis à disposition par T-Systems et installé par le constructeur automobile sur le module passerelle Connectivity dans le véhicule.
  • L’UDNC agrège toutes les informations pertinentes concernant la stratégie d’actualisation (par ex. la QoS du réseau, les canaux, la localisation du véhicule, l’itinéraire).
  • L’UDNC exploite l’intelligence des réseaux de connectivité afin d’exécuter les mises à jour à moindres coûts et conformément au SLA.
  • L’UDNC définit les consignes de téléchargement de façon centralisée et les transfère au client UDNC.
  • Le client UDNC gère et exécute le téléchargement et transfère ce dernier au gestionnaire des mises à jour dans le véhicule.
  • Les SLA pour la mise à disposition des mises à jour permettent une fixation dynamique de prix y compris pour la partie connectivité, afin de créer une véritable solution de bout-en-bout.
  • Les mises à jour se font sur la base de la catégorisation, par ex. sûreté, sécurité, fonctionnalité, option, etc.
  • La décision pour une mise à jour a lieu en plus sur la base des conditions du réseau (surcharge, canal, pic d’entrée et de sortie etc.).

Les véhicules du futur se démarqueront de plus en plus par leurs capacités logicielles.

Herbert Diess, CEO Volkswagen AG
 

Mises à jour via la carte SIM ou le WLAN

Vue aérienne d’une rue dans laquelle circulent des voitures entourées de rayons de réseau.

Pour être mis à jour Over-the-Air, le véhicule a besoin d’une carte SIM ou d’un réseau WLAN. S’il existe une connexion, le manager OTA démarre le processus de mise à jour. Un appareil de commande qui est équipé d’une interface de téléphonie mobile joue le rôle de médiateur entre le backend et les appareils devant être mis à jour dans le véhicule. Il réceptionne tous les paquets de logiciel via l’interface aérienne et les répartit via des systèmes bus CAN. De plus, l’unité de contrôle électronique (Gateway-TCU-Telematics Control Unit) contrôle et coordonne l’ensemble du processus.

Protéger les transmissions contre les abus

Cependant, il faut protéger la transmission des paquets de données puisque des tiers pourraient avoir accès à des fonctions importantes du véhicule. La sûreté et la sécurité sont donc déterminantes pour assurer le succès. Outre le cryptage du chemin de transmission, l’identification et l’autorisation sûres des véhicules et de leurs appareils de commande, la protection des mises à jour via le cryptage des paquets et le contrôle d’intégrité joue un rôle décisif.

Comprimer des données pour les mises à jour

Les appareils de commande ont souvent deux partitions. La mise à jour d’un micrologiciel est installée sur une partition, par exemple. Une fois la mise à jour terminée, la partition avec l’ancien micrologiciel bascule sur la nouvelle.

La mise à jour en soi doit avoir lieu dans les plus brefs délais. Si elle est interrompue parce qu’un véhicule est à nouveau utilisé, le programme doit être en mesure de poursuivre la mise à jour là où elle a été interrompue. Pour un téléchargement plus rapide, la taille des paquets de données doit être aussi petite que possible. 

Il peut néanmoins arriver que l’échange complet d’un programme implique une grande quantité de données. Une compression des paquets de données réduit le volume de données lors de la transmission. De plus, il convient de veiller aux mises à jour Delta qui échangent des composantes modifiées. Ou des codes du programme qui ont réellement été modifiés sont transmis.

Écosystème digital

La voiture se transforme de plus en plus en un ordinateur sur roues. Aujourd’hui, la plupart des fonctions sont commandées par un logiciel. Ce dernier doit être mis à jour en permanence. Les fabricants ont ainsi besoin d’un écosystème digital associant infrastructure réseau, Cloud et sécurité.

Voir notre stratégie

S’abonner à la newsletter

Nous partageons volontiers avec vous nos idées et projets innovants par le biais de nos différentes newsletters. Vous venez ?