Une main d’homme serre une main virtuelle couleur magenta

Blockchain as a Service : travail d’équipe sans limite de données

Avec la Blockchain dans le Cloud, les entreprises mettent en œuvre leurs projets avec agilité et efficacité, en toute sécurité

Réduire les risques liés à un investissement grâce à la Blockchain dans le Cloud

Le nombre de projets Blockchain est en plein boom. Les dépenses consacrées à la Blockchain augmenteront de 88% entre 2018 et 2019 seulement. Cependant, on remarque une chose : la majeure partie des projets de Blockchain échouent. Ce résultat peut être lié au fait que les entreprises identifient les opportunités mais ne possèdent pas le savoir-faire nécessaire pour mettre en œuvre les projets avec efficacité. Une des solutions : Blockchain as a Service.

La Blockchain est disruptive

Un homme en costume regarde par la fenêtre en souriant, un ordinateur portable sur les genoux

La Blockchain semble s’être établie sur le marché. Les actualités font de plus en plus souvent état de projets spectaculaires. Ainsi, Dubaï souhaite exécuter l’intégralité des transactions commerciales via la Blockchain à compter de l’année 2020. Mahindra en Inde et Toyota au Japon prévoient d’optimiser les process de livraison sur la base de la Blockchain. Le Forum économique mondial a fait le bilan : d’ici à 2025, 10% du produit intérieur brut mondial sera enregistré dans la technologie Blockchain.

Des exigences élevées envers les TCO

Le Forum économique mondial tempère tout de même les attentes trop importantes. Ainsi, les personnes interrogées dans le cadre de l’étude sur la Blockchain « Building value with Blockchain Technology : how to evaluate Blockchain’s benefits » attendaient un retour sur investissement de 24% en moyenne pour leurs premiers projets, et n’ont atteint qu’un RSI de 10%. Avant le démarrage d’un projet de Blockchain, 59% des personnes interrogées ont indiqué qu’elles ne croyaient pas que le résultat du projet serait positif. Et seulement 38% de ceux qui ont mis en place la technologie ont développé un business case avant leur investissement.

Expérience pratique manquante

Ces erreurs sont principalement dues au manque d’expérience. C’est ce que constate le Forum économique mondial : les projets de démonstration de faisabilité sont souvent dirigés et développés par des prédicateurs de la recherche et du développement, souvent dans des conditions contrôlées. La transposition à la production requiert l’implication de groupes d’intérêt et peut constituer un véritable défi. » Malgré cette correction des attentes, il est évident que la Blockchain pourrait modifier fondamentalement toute une série de process d’entreprise dans différents secteurs. Certains parlent également de disruption. 

Garantir la visibilité des transactions

Pour le développement d’une solution Blockchain, il faut maîtriser plusieurs défis à la fois. Pour les clients, c’est souvent difficile puisqu’il ne s’agit pas de leur cœur de métier. Andreas Dittrich vous montre comment T-Systems peut vous aider en la matière.

Caractéristiques typiques de projets de Blockchain

Un homme est assis à son bureau et lit quelque chose sur son ordinateur, l’air concentré

La plupart des projets de Blockchain sont très courts. En moyenne, ils durent un peu plus d’un an. Par conséquent, la question se pose : est-il judicieux pour les entreprises d’investir dans leurs propres matériels et ressources logicielles pour les projets de Blockchain ? D’autant plus que plus de trois quarts des DSI n’ont que peu d’intérêt pour les projets de Blockchain puisque généralement, ils ne concernent que certains secteurs d’activité et ne constituent pas une solution globale pour toute l’entreprise. Cela signifie également que jusqu’à maintenant, les domaines d’activité recherchent rarement le soutien de grands fournisseurs informatiques, mais choisissent plutôt des fournisseurs de technologies Blockchain spécialisés, de taille plus modeste.

Avantages de la Blockchain pour les entreprises

Un homme d’affaires contrôle des analyses de données sur une tablette
  • Les coûts intermédiaires sont supprimés
  • Mise en réseau avec les éléments de votre choix, indépendamment de la taille ou du lieu
  • Transparence concernant le statut des données et les opérations effectuées
  • Une documentation complète des process
  • La manipulation est quasiment exclue
  • La confiance entre les partenaires n’est pas nécessaire
  • La Blockchain privée peut être intégrée à l’infrastructure informatique existante en tant que base de données décentralisée
  • Lorsque plusieurs entreprises effectuent ensemble des transactions par le biais de la technologie Distributed Ledger, cela permet de réduire les coûts, le temps nécessaire ainsi que les efforts de coordination.

La Blockchain : l’avenir de l’industrie

Comment fonctionne la Blockchain dans la pratique industrielle ? Quels sont ses avantages ? Et comment s’effectue la mise en œuvre ?

Arguments en faveur de la Blockchain as a Service

Un sablier est posé sur le clavier d’un ordinateur portable ouvert
  • Transfert des coûts CAPEX aux budgets OPEX.
  • Lorsqu’on initie un projet Blockchain, généralement, on ne connaît pas encore les outils dont on aura besoin. Les coûts ne sont donc pas prévisibles. Dans le Cloud, les utilisateurs disposent de toute une série d’outils et ils payent uniquement pour la durée effective d’utilisation de l’outil.
  • Afin qu’une entreprise puisse configurer son propre environnement Blockchain dans le Cloud également, un savoir-faire spécialisé est nécessaire. Dans la mesure où ces connaissances ne sont pas évolutives, une offre de service est plus judicieuse pour une entreprise qu’un investissement dans des ressources propres.

Qu’est-ce que le German Blockchain Ecosystem (GBE) ?

Dans tous les domaines dans lesquels un partage de données important et généralisé est requis, la technologie Blockchain peut être une solution pour que ce partage soit retraçable.

Monsieur K. Munsi, directeur de la Conférence sur le développement de logiciel, Office fédéral allemand de l’immigration et des réfugiés de Nuremberg

Écosystème de la Blockchain en Allemagne

Au regard de la courte durée de la plupart des projets de Blockchain, il est essentiel que les équipes consacrent leur temps à la création de valeur plutôt qu’à la mise en place d’environnements de Blockchain. C’est pourquoi T-Systems investit dans le lancement sur le marché du Deutsches Blockchain Ökosystem (DBÖ). Le DBÖ permet à un projet de Blockchain de mettre en place un environnement de Blockchain parfaitement fonctionnel en quelques minutes, qui comprend non seulement le registre en lui-même, mais aussi l’infrastructure, l’interface utilisateur, la mémoire off-chain et un ensemble complet d’outils pour l’administration sur tout le cycle de vie du logiciel. Le DBÖ est compatible avec tous les protocoles DLT courants, et permet la connexion à l’Open Telekom Cloud de Deutsche Telekom, à d’autres fournisseurs de Cloud et même à la propre infrastructure du client.

Quels arguments plaident en faveur de T-Systems ?

Une femme est assise à son bureau dans une pièce lumineuse, et appuie son menton sur la paume de sa main
  • Délais de commercialisation rapides
  • Accès immédiat à une Blockchain de test
  • Période de démarrage très courte pour la mise en service de vos propres Blockchains
  • Coûts réduits, puisque vous devez supporter uniquement les coûts des transactions ou de ressources
  • Dev/Test-/Run-Toolkit entièrement réalisé, DevOps compris
  • Pas d’investissement dans des experts en système ou réseau spécifiques de Blockchain
  • Mises à jour et patches de sécurité surveillés et appliqués rapidement
  • Niveau de sécurité et de confiance élevé

La Blockchain dans les laboratoires d’innovation de Telekom

Le Dr. Alexandra Mikityuk nous présente les projets sur lesquels l’équipe Blockchain de T-Labs travaille actuellement.

Pourquoi la Blockchain est-elle sécurisée ?

Plan rapproché d’un faisceau de câbles sur lequel on peut voir des chiffre et formes matriciels

En principe, une Blockchain est sécurisée puisqu’elle n’a pas besoin d’une instance centrale telle qu’un intermédiaire. Chaque ordinateur de la chaîne collecte les mêmes données. Si un utilisateur transfère des Bitcoins à un autre, le transfert s’effectue directement d’un ordinateur à l’autre. Ces informations sont inscrites dans un tableau de façon anonyme et enregistrées parallèlement sur tous les ordinateurs du réseau. Par conséquent, aucun ordinateur ne possède plus d’informations que l’autre. Les manipulations malveillantes à un endroit ne sont donc pas décisives voire impossibles. Une date erronée à elle seule ne peut pas fausser l’intégralité du système.