Une caméra devant un fond bleu.

Le producteur de films UFA mise sur l’Open Telekom Cloud

Les véhicules de livraison qui font la navette avec des disques durs appartiennent donc au passé.

UFA : « Une économie de plusieurs milliers de kilomètres en voiture grâce au Cloud »

Logo UFA

Même ce qui semble être banal peut avoir un grand effet, d’autant que le processus de répartition numérisé permet à l’UFA non seulement d’économiser beaucoup d’argent, mais aussi de préserver l’environnement. Car jusqu’ici, des services coursiers et transporteurs de production faisaient en fin de chaque journée de tournage la navette avec tous les rushes entre les différents lieux de tournage et les studios de postproduction, partout en Allemagne. « Ce sont des milliers de kilomètres en voiture que nous voulons économiser à l’avenir avec notre nouveau Full-Cloud-Workflow. Et d’ailleurs, nous pourrons accroître l’efficacité et la vitesse productive dans l’ensemble », signale Ernst Feiler, Director Technology chez l’UFA. « Et tout cela sans que nos collaborateurs aient à changer quoi que ce soit dans leur mode de travail. » À savoir : après chaque tournage, les collaborateurs placent les supports de sauvegarde tirés des caméras vers un Network Attached Storage (NAS). Jusque maintenant, le NAS était récupéré par un coursier qui se chargeait de le transporter jusqu’à Potsdam. Dans les lieux disposant d’une connectivité adéquate, les systèmes de NAS pourront à l’avenir demeurer sur place, où ils se trouvent, et les données seront envoyées par transmission vers l’Open Telekom Cloud via Internet.

L’avantage pour le client :

  • Les transports entre le lieu de tournage, le central et les archives diminuent, ce qui fait gagner du temps et de l’argent.
  • Les collaborateurs de la postproduction ont ainsi accès au matériel brut et peuvent donc immédiatement travailler dessus.
  • Le matériel vidéo fini et automatisé est archivé dans le Cloud.
  • À l’heure actuelle, l’UFA teste le procédé au sein d’un Proof of Concept (PoC).
Ernst Feiler, UFA

Sur le long terme, l’ensemble de notre entreprise est appelé à être plus agile à mesure que nous numériserons la totalité de la chaîne de processus de production. Telekom a été la première entreprise que nous avons abordée en ce sens, parce qu’elle est en mesure de fournir non seulement des prestations de Cloud mais aussi de l’infrastructure de réseau.

Ernst Feiler, Director Technology chez UFA 
 

Objectif de long terme : numériser l’ensemble de la chaîne de création de valeur

Une main tient un smartphone, par-dessus lequel il y a un dessin de nuage dans lequel se trouve une caméra de tournage.

L’industrie du cinéma se trouve au cœur de l’un des plus grands bouleversements depuis l’invention de la télévision en couleur. Du fait que de plus en plus de gens regardent des vidéos sur des écrans qui tiennent simplement dans une poche, la chaîne de création de valeur se déplace de plus en plus vers un endroit que les gens investissent déjà : le Cloud. L’UFA GmbH prend en compte cette évolution : cela fait déjà une décennie que le leader du marché allemand de la production cinématographique et télévisuelle s’est attelé à numériser sa chaîne de création de valeur.

La société sise à Potsdam a entamé une nouvelle étape par la ventilation de son matériel brut via le Cloud. Les images animées générées lors de la production sur différents sites, telles que lors des tournages en extérieur ou lors de productions dans des studios de cinéma lointains, sont aujourd’hui encore transportées par coursiers d’un studio de postproduction à l’autre. Les données seront à l’avenir partiellement automatisées et transférées directement par Internet dans l’Open Telekom Cloud. Ainsi, toutes les parties prenantes du processus y auront ensuite accès, par exemple les monteurs qui assurent la finition du matériel.

Prix plus avantageux grâce à l’Open Telekom Cloud

Pourquoi l’UFA n’envoie pas le matériel de tournage directement par Internet au central ? C’est très simple : parce que l’entreprise devrait alors disposer de ses propres capacités de stockage qui, par ailleurs, ne seraient pas librement extensibles. Du matériel informatique encombrant qui requiert d’être acheté, mis à disposition et entretenu. Or à l’avenir, l’UFA pourra recourir dans l’Open Telekom Cloud à un Object Based Storage (OBS) à moindres frais. Les données qui y sont déposées peuvent être catégorisées dans différents niveaux : « froid » pour les recours épars en cours d’une année, « chaud » pour l’accès aux données mensuelles et « standard » pour les accès plus fréquents. Moins l’accès est fréquent, plus le stockage est abordable.

Le Full-Cloud-Workflow est actuellement mis à l’essai dans le cadre d’un Proof of Concept (PoC). À long terme, le patron du pôle technologique Ernst Feiler prévoit de localiser l’ensemble de la chaîne de création de valeur de la production filmique vers le Cloud. « Telekom sera sans nul doute notre partenaire aussi dans le cadre de nos prochains projets Cloud », estime-t-il. « Parce que nous pouvons miser sur une technologie fiable, rapide et hautement disponible. Et en outre, sur un partenaire compétent à égalité qui satisfasse sûrement à n’importe quelle obligation juridique du RGPD. »

Le défi :

  • Jusqu’à présent, de petits transporteurs acheminaient le matériel de film partout en Allemagne entre le lieu de tournage, le central et les archives.
  • Il s’agit d’un processus habituel dans la branche, mais qui s’était avéré lent et par ailleurs occasionnait des frais de transport élevés.
  • Tout le Workflow était donc voué à être numérisé et automatisé sans pour autant changer les processus de travail du personnel.

Nous sommes ravis de vous accompagner dans votre projet !

Nos meilleurs experts sont à votre disposition et répondent à toutes vos questions concernant la planification, la mise en œuvre et l’entretien de votre projet de transformation numérique. N’hésitez pas à nous contacter !

La solution

Une tablette est posée sur une main, par-dessus laquelle se trouve un dessin de nuage et des icônes.
  • Un Cloud-Workflow complètement automatisé avec un Object Storage compatible S3 dans l’Open Telekom Cloud.
  • Les équipes de tournage transfèrent leur matériel sur un système de stockage lié au réseau (Network-Attached-Storage-System, NAS). De là, tout est transféré dans le Cloud via Internet.
  • Telekom mise à cet égard sur des standards largement répandus. Cela occasionne des coûts réduits et une moindre complexiexité comparé à l’équipement logiciel et matériel individuel.

Numérisation des processus de production grâce au Cloud

Afin de garantir leur succès même à l’avenir, les sociétés ont besoin de se reposer sur quatre principes : la connectivité, les infrastructures informatiques et du Cloud, la sécurité et la transformation digitale. Les entreprises peuvent numériser des processus de production grâce au service de suivi de bout en bout de T-Systems. Découvrez-en plus sur l’approche intégrée de T-Systems.

Voir notre stratégie

Au sujet de l’UFA GmbH

L’UFA est l’une des marques de l’industrie de divertissement les plus connues dans le monde, et leader du marché dans le secteur de la production cinématographique et télévisuelle en Allemagne. Fondée il y a plus de 100 ans, l’entreprise s’est muée en spécialiste global qui propose des contenus numériques et multimédias aussi bien à destination de toutes les chaînes importantes en Allemagne que de nombreux autres partenaires.

Vers le site web
 

Do you visit t-systems.com outside of France? Visit the local website for more information and offers for your country.